Accueil

science action online

une proximité à distance

Vous êtes ici

Paramoudras... et autres concrétions autour d'un terrier

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon
Paramoudras... and other concretions around a burrow
Auteur: 
Gérard Breton
Qualité de l'auteur: 
Chercheur libre associé au laboratoire Géosciences, Université de Rennes I
Date de publication: 
2006
Description: 

Les paramoudras sont connus depuis presque deux siècles. Ils attirent l'attention par leur nature et leurs dimensions. Ce sont des concrétions siliceuses de grande taille (plusieurs mètres) organisées autour d'un terrier, par exemple Bathichnus paramoudrae bromley, Shulz & Peake, 1975. Il est montré ici, à partir d'exemples variés, la généralité du phénomène de formation d'une concrétation (phosphatée-sidéritique, silicifiée ou calcitisée) autour de terriers variés dans des environnements sédimentaires variés. Les proparamoudras sont définis comme les équivalents non silicifiés, seulement calcitisés des paramoudras. Paramoudra et proparamoudras se trouvent en milieu calcaire, en particulier dans les craies et les tuffeaux; ils peuvent entourer d'autres terriers que B. Paramoudrae:  ils peuvent comporter un trajet horinzontal important.
Au point de vue sédimentologique, les concrétions se forment dans des environnements variés, les paramoudras ne sont pas exclusivement associés aux craies resédimentées en domaine boréal. La diagenèse de la concrétion implique un gradient redox entre le terrier et le sédiment. Le paramoudra peut, selon le sens de circulation des fluides, se former au dessus ou en dessous de la frontière redox dans le sédiment. une approche paléoichnologique permet de préciser les limites de l'ichnogenre Bathichnus, la diagnose de B. paramoudrae est émendée, de nouveaux ichnotaxons sont décrits : Felderichnus et Caletichnus complicatus ichnogen. nov., ichnosp. nov. Des réflexions sont développées sur la nature et l'écophysiologie de "l'animal-Bathichnus".

Abstract :
Paramoudras have been known for nearly two centuries. They attract attention by their composition and size. They are largesized flint concretions (several metre long) built around a burrow such as Bathichnus paramoudrae Bromley, Shulz and Peake, 1975. It is shown here, from various sedimentary environnements is a general phenomenon. Proparamoudras are characterized as unsilicified paramoudras (only calcitized concretions). Paramoudras and proparamoudras can be found in limestones, chalks and "tuffeaux"; they can surround other burrows than B. paramoudrae; they can include a long horizontal course.

From a sedimentological point of view, the concretions are built up in various environnements, paramoudras are not restricted to allochtonous chalks in the boreal domain. The diagenesis of concretion implies a redox gradient between  the burrow and the sediment. A palaeoichnological approach permits us to precize the limits of the ichnogenus Bathichnus; the diagnosis of B. paramoudrae is emended, new ichnotaxa are described : Felderichnus (F. multiturbatae (Felder, 1980)) and caletichnus complicatus ichnogen. nov. ichnosp. nov. We comment about the nature and the ecophysiology of the "Bathichnus-animal"

Thème(s): 
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

newsletter

recevoir chaque mois notre newsletter

actualités

Nos activités
Pour la quatrième année consécutive, le Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation en partenariat avec le groupe...
Nos activités
Pour la deuxième année consécutive, Science Animation et Délires d’encre, réalisent un scénario d'escape game pédagogique en accompagnement de la...
La culture scientifique
A l'occasion du 2nd forum régional du savoir qui s'est tenu à l'Hôtel de Région le 20 février 2014, Patrick Dehornoy, Professeur de mathématiques à l...